Ma thèse en 180 secondes

Trois minutes chrono !

Ma thèse en 180 secondes permet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant ou étudiante doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche.

Lien d'inscription pour la préparation au concours au sein du Collège des écoles doctorales : https://api.dsi.uca.fr/paybag/registration/form/event/CED-SP72

 
  • Public cible : doctorants 2ème et 3ème année
  • Prérequis : Avoir des résultats à présenter. Apporter une trame de la thèse
  • Formateurs : Rachida NACHAT-KAPPES, PhD, Consultante R&D, Coach « Santé Bien-être », créatrice du blog santezvousbien.com et de la chaine YouTube Santez Vous Bien, accompagnement à la prise de parole, à la cohésion d’équipe, à l’aide d’outils de l’improvisation théâtrale ; Olivier VIDAL, grand reporter à Radiofrance, diplômé universitaire DESS journalisme scientifique
  • Durée : 15 heures (4 demi-journées)
  • Nombre maximum de participants : 15
  • Validation : 1 module
OBJECTIFS
Ce module a pour objectif de permettre une vulgarisation optimale des sujets de thèse des étudiants et ainsi d’amener le doctorant sur le terrain « grand public » tout en gardant la rigueur scientifique.
  1. Travailler sur le sujet de la thèse par la vulgarisation et la synthétisation, recherche « d'angles » accrocheurs et « grand public »
  2. Optimiser sa présentation, choisir ses mots, ses formules
  3. Travailler sur l’image projetée sur la scène
  4. Gagner en confiance lors de la prise de parole
  5. Travailler sa présence en adoptant une posture d’assurance

Ma thèse en 180 secondes permet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant ou étudiante doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

Ce concours s’inspire de Three minute thesis (3MT®), conçu à l’Université du Queensland en Australie.

Le concept a été repris en 2012 au Québec par l’Association francophone pour le savoir (Acfas) qui a souhaité étendre le projet à l’ensemble des pays francophones.
 

Comment participer ?

Inscription

L’inscription des candidats se fait sous réserve de participation de leur université à Ma thèse en 180 secondes.
Aucune inscription individuelle ne sera prise en compte.

Formation

L’adhésion d’un regroupement donne accès au concours ainsi qu’à la formation Ma thèse en 180 secondes.

Admissibilité

Pour prendre part au concours, les participants doivent satisfaire aux conditions d’admissibilité suivantes :

  • S’exprimer en français ;
  • En 2021 la participation des doctorants est étendue de manière exceptionnelle. Pour participer, le candidat doit être inscrit en doctorat pour l’année universitaire en cours (2020-2021), ou avoir obtenu son doctorat lors des deux années universitaires précédentes à savoir 2019-2020 et 2018-2019.
  • Représenter le regroupement universitaire/ l’université dans lequel le doctorant est inscrit;
  • Présenter un état d’avancement suffisant du projet de recherche doctoral ;
  • Avoir informé de sa participation au concours leur directeur de thèse et / ou financeurs et son directeur d’unité ;
  • Représenter le pays dans lequel il a été sélectionné à la finale internationale;
  • Plus largement, le doctorant doit être inscrit dans une université du pays qu’il représentera lors de la finale internationale,
  • Ne pas avoir déjà été finaliste national du concours lors une édition précédente,
  • Seul le regroupement universitaire du candidat sera affiché sur les supports de communication.

Pour participer à l’édition 2021 de Ma thèse en 180 secondes les étudiants doivent s’adresser aux coordinateurs du concours dans leur regroupement d’université.

Vous pouvez les contacter à cette adresse dcsti@uca.fr

LAUREATS 2020

Le 1er prix du jury a été attribué à Yumna Diana BOUHAIRIE du Centre Michel de l'Hospital. Sa thèse s'intitule "La notion de torture en matière pénale".

Le prix du public et le 2ème prix du jury ont été attribué à Thomas SAUVAITRE du laboratoire MEDIS (Microbiologie Environnement Digestif Santé). Sa thèse s'intitule "Utilisation de fibres de céréales ou légumineuses pour la prévention d'infections entériques : vers une nouvelle stratégie de valorisation en santé humaine des produits issus de cultures régionales".

 

Finale régionale

La finale régionale s'est déroulée cette année le jeudi 12 mars 2020 à 17h30, dans les locaux de l'IAE Clermont Auvergne (11 Boulevard Charles de Gaulle à Clermont-Ferrand)..

Avec le soutien de

 
CASDEN
BP AURA


   
mgen
 
MAIF
DoctAuvergne